Les articles des 3 concours Troupeau 2016 Villars-Burquin (Suisse).

Tous les résultats du FCI Trad.

 de Villars-Burquin:   Cliquez-ici

 

Compte rendu par Steve Jaunin du Concours International FCI Traditionnel de Villars-Burquin du 30 septembre au 2 octobre 2016.


C'est sur un terrain de deux hect
ares composé de forêt, de pâturage en pente, de carrière et de chemins forestiers que s'est déroulé le concours.
Le troupeau de 180 moutons que j'avais mis à disposition était composé principalement de moutons des races Skuddes, Ouessants, Miroirs et de quelques bruns noirs des alpes.
Des concurrents de huit nationalités étaient présents (Hongrie, Tchécoslovaquie, Italiens, Allemagne, Belgique, Hollandais, France, Suisse); avec 16 races de chiens différentes.
C'est Monsieur 
Henri Cornier venu du sud-ouest de la France qui a officié en tant que juge.
Le vendredi matin, le concours a commencé par les HWT.
Un parcours composé d'une case de départ, d'un cheminement, de quelques passages de claies en conduite, d'une immobilisation, d'un arrêt du troupeau ont pu montré la qualité des binômes présents.
C'est trois conducteurs avec la race du Beaucerons qui font les meilleurs pointages. C'est 
Amandine Gastal qui fait le meilleur passage avec son chien JAPPELOUP BLUE DE LA BERGERIE D'ELAN sur 11 concurrents.
En Classe 1, c'est depuis les cases de départ que c'est déroulé cette épreuve. Le parcours que nous avais prévu 
Henri Cornier était varié, ce qui nous a permis de voir de très bons chiens débutant qui ont encore bien gardé leurs spécificités et l'atavisme des différentes races présentes.
C'est Urs Gehrig (CH) qui gagne avec ENYA DE LA NOE DU JARDIN avec un pointage de 69/75 suivi des deux chiens à 
Amandine Gastal (FR), JAPPELOUP BLUE DE LA BERGERIE D'ELAN et HAFTER EIGTH DU MONT DES CROISETTES. Mes coup de coeur ont été pour les chiens ARIA CDS ESTOTE PARATI et NINFEA DI CASABOCCI.
Le vendredi soir, la traditionnelle fondue a permis de terminer la journées sous le thème des échanges et de la convivialité.
Le samedi c'était autour de 14 concurrents de la classe 2 de participer. Le parcours était très variés où chaque concurrent devait préparer son lot. J'ai trouvé la qualité des différents passages dans l'ensemble de très bon niveau, ce qui présage un bel avenir à certains binômes dans le futur en classe 3. L'ambiance était également excellente.
C'est 
Sylvain Volpe (FR) qui gagne avec GARONNE avec un total de 94.5 pts suivi de Fabrice Fort (FR) avec JR COUGARD DU STUYVER VELD, 88.5 pts. La troisième place revient Edwin la Gasse (NL) avec JARI VAN STAVAST, 88 pts.
Mes coups de coeur vont à AIDA ENIGMATIC HERO à 
Martina Zahradníková et JAZZY des GARDIENS D'APOLLINAIRE à Andrea Fagnoni .
Le samedi soir, j'avais prévu une conférence sur le FCI traditionnel qui a rassemblé 46 personnes des différents payse présents durant ce week-end. Les discussions abordées vont nous permettre de pouvoir faire une synthèse qui espérons-le, pourra nous faire avancer ensemble dans une direction d'harmonisation entre chaque pays. Un compte-rendu suivra dans le mois qui suit.
Le dimanche c'était autour de la Classe 3 de concourir pour l'attribution du CAC ovini et du CACITR.
Le parcours: 
Le conducteur devait faire son lot de 30 moutons avec minimum 5 ouessants et 3 béliers à cornes dedans. Après le départ de la case c'était autour d'un cheminement le long de la forêt pour accéder au chemin forestier suivi d'un stop en descente. Puis c'était autour du passage au pédiluve. Séparation du lot en deux le long d'un filet, passage de la croix, passage d'une claie, immobilisation, recherche à 100 mètres à l'aveugle. Puis le parc de tri où il fallait séparé 7 moutons dont trois Ouessants et béliers. Puis départ du reste du troupeau à un piquet, recherche des 7 moutons au parc par le chien. Puis passage d'une claie suivi d'un poussé sur un chemin avec un travail de rive sans que le conducteur soit en contact direct des moutons. puis pour terminer cheminement en direction de la forêt, passage du pont en forêt, stop en descente avant l'arrivée à la case d'arrivée. Temps estimés: 35 minutes.
Pour cette classe, nous avions prévu un chien en blanc. Je rappelle que ce passage permet de bien estimé les difficultés du parcours, de permettre aux conducteurs de nationalités différentes de comprendre ce que le juge souhaite et d'en estimer la difficulté. Egalement d'estimer si le temps maximum du parcours est juste. 
J'ai pris cette responsabilité avec Gayak Bleu des Drayères qui a totalisé 129 pts/150 pour une durée d'une vingtaine de minutes environ.
Lors des différents passages des conducteurs, j'ai pu constater les différences de conduite, due sans doute aux différences de jugement d'un pays à l'autre. Certains passages sont basés sur l'éducation, d'autre sur une des règlements interne qu'il faudra apprendre individuellement pour les juges qui officieront dans l'avenir.
C'est 
Gabriele Galli (IT) qui gagne avec QUENTIN SOMEBODY HAPPY TO LOVE pour un total de 121pts/150. Le deuxième est Eva Štemberová (CZ) avec ADO HAAYE BONREMO VEMPILUMPA qui totalise 120.5 pts/150. les deux troisièmes places avec 120 pts reviennent à Giovanni Bellù (IT) avec JEA VOM KIRSCHENTAL et Anne Petit (FR) avec ELLINGTON DUKE DE CHESTER.
Mon coup de coeur va à ELLINGTON DUKE DE CHESTER.
Le CACITR et sa réserve n'ont été attribuée, dû au fait que les premiers ont eu minimum un perte d'un moutons durant leur passage. Le CAC Ovini et sa réserve reviennent respectivement aux deux premiers.
Je remercie le CLB Club de la confiance qu'ils ont eu, en organisant cette manifestation ici avec l'accord de la SCS-SKG. 
Egalement la secrétaire 
Roberta Rossi qui a fait un très gros travail. le vice-président de la manifestation Giovanni Bellù , le caissier Devis Albani ainsi que tout le comité d'organisation, les sponsors, Fredy Duvoisin, la pastorale du Pied du jura, les scouts, Marie Thé Durfort , les traducteurs Magali Hélène Veneau , Andrea Fagnoni, le délégué Iles de France Eric Peeters.
Sans oublié le juge 
Henri Cornier et sa femme Sylvie Cornier .
Merci à tous les concurrents qui sont venus parfois de très loin.

 

 

     Concours sur troupeaux les 10 et 11 septembre 2016 à Villars-Buquin (Suisse). 

Le CR de Pierre Legatte.

C’est dans un cadre superbe que c’est déroulé le 2eme Continental de la saison. Bravo à La Pastoral du pied du Jura pour son organisation et son accueil ; 250 ovins à disposition de quoi permettre aux chiens de nous montrer leur savoir- faire.

Echelon 1 Inter Race:

13 chiens représentant 9 races !

Les résultats/classement ont été publiés, pour ma part je retiendrais ces quelques propos sur ce que j’ai vu du travail des équipes.

Une très belle sortie de parc effectué par Gribouille le Colley à poil court conduit par Sophie Wlazlo. J’ai bien aimé l’agréable parcours effectué par le Beauceron Dokker qui possède de réelles qualités, il est conduit par Catherine Pian. Gaby le Bearded est sans doute trop amoureux de sa maitresse, Barbara Choplain, il la regarde trop et arrive à en oublier les brebis… Jr Cougar, le Beauceron de Fabrice Fort, n’a pas ménagé ses efforts pour bien faire, un remarquable travail du chien pendant ce parcours conduit sereinement. L’équipe Bellu Giovanni et Aria son BA, ont quant à eux  réalisé un parcours fluide et limpide. Nous avons là certainement une équipe d’avenir ! Magali Veneau nous a offert un parcours agréable même si le Berger berge Heidi lui a fait quelques pieds de nez… On a vu que Danu le ‘’papy’’ berger des Pyrénées, portait le poids de son âge, mais peu importe Catherine Cahours s’occupe activement de sa relève, chouette un bientôt un nouveau Bp en concours. Djillian le berger Australien est un chien très généreux et volontaire mais très (trop ?) ‘’tenu’’ par Bernard Ficara, ce qui ne les a pas empêcher de nous régaler. Pas facile de conduire cette merveilleuse race, le berger Picard, un grand bravo à Christian Moor qui conduit Ferane. I’am The Little of ZORRO porte bien son nom, il est partout à la fois ce jeune Shetland conduit par Sharlen Fort, une équipe à fort potentiel. Avec sa ‘’vieille44  BA JEA, Bellu Giovanni a réalisé un excellent parcours, même si on devinait de légères tensions en fin de parcours. Une des meilleures conduites probablement, qui lui vaut le coup de cœur de Steve Jaunin, avec un remarquable travail du BA GOYA à Gabrielle Tenud, une osmose parfaite qui a rendu ce parcours très plaisant à regarder.   

Echelon 2 IR

5 chiens 4 races

Quelques impressions

Lumos le Bp à Steve jaunin a réalisé un très bon parcours d’ensemble, malgré un ‘’pousse’’ pas complètement acquis ce jour-là. Le relief et la longueur du parcours ont éprouvé  le berger belge Jaina à Eric Peeters. Tout du long elle s’est donnée à fond palliant ainsi la conduite du convalescent Eric. Faya la Bp à Steve à fait ce qu’elle devait faire. Hashish le dearded à Jordi Andrebe à réaliser les 5 premiers obstacles sans faute ! Les 4 suivants pratiquement sur le même rythme, puis… Dommage  ;-)

 

Le continental:

C’est un concours IR sans les races travaillant avec l’œil. Il est jugé par un juge SCC + une personne représentant le monde de l’élevage ovin + un concurrent. Ce triumvirat note et débriefe en fin de parcours. (Rappel : En IR, jadis, cela se faisait également : Un Juge SCC + un représentant du monde Ovin, mais c’était avant). 

Le parcours est du type et du niveau IR 3 sauf que les épreuves se veulent au plus près de la réalité du travail, de tous les jours sur l’exploitation. Sur un tel parcours pas de slalom ou de chicanes, mais du nourrissage ou de la défense de culture par exemple. Enfin une grande importance est donnée à la notation sur le travail du chien : Activité, douceur, Initiative, Obéissance où 20 pts sur 150 sont réservés pour ces rubriques. La conduite du berger est également pénalisable si elle ne reflète pas une attitude pastorale c’est-à-dire Calme ou l’on sait se Hâter lentement sans crier ni courir. La réussite seule d’un obstacle n’est pas suffisante pour avoir le maximum des points.  (Les anciens vont dire : ‘’ mais cela est du copier-coller des parcours IR d’antan ! ‘’ Réponse OUI !

 Commentaire : 

Emprunte à Eddie, est un chien bavard ! Garonne et son maitre ont eu une explication musclée avec un bélier, cela ne l’a pas empêché de faire du bon travail. Un bon parcours d’ensemble pour Duke même si Anne  donne encore trop de la voix. La plus belle foulée bergère, un vrais pas de 2 revient à Gérard Amoros avec Eclipse. Il est devancé par le très beau saut de barrière réalisé tout en souplesse par Philippe Haeyaert, pendant que son chien effectuait du très bon travail. Le seul à avoir réussi à faire passer TOUTES les brebis sur le pont c’est Gérard Amoros avec Guiness.  Enfin Galopin, après avoir mis au pas un bélier belliqueux a réalisé avec son maitre un parcours ne souffrant d’aucune critique.

RENDEZ VOUS  les 8 et 9 octobre à Evreux pour le dernier Continental de la saison ! La confrérie des bons Moutonniers y sera ! 

 

 

Concours sur troupeaux le 3 et 4 septembre 2016 à Villars-Burquin  (Suisse).

Le CR de Steve Jaunin.

C'est avec plaisir que nous avons accueilli Charles Metenier et sa femme Martine pour juger ce concours inter-races. La fête a commencé avec les concurrents par la fondue Suisse le vendredi soir!

C'est avec un troupeau de 250 moutons composés principalement de moutons de races Skuddes et de moutons Ouessants, qu'on commencé les niveau III le samedi, et non les niveau I ou niveau II.

Les concurrents devaient choisir leur lots de 35 moutons dont 5 béliers à cornes. En effet il y avait une cinquantaine de béliers dans le troupeau d'où une difficulté supplémentaire. 14 chiens étaient présents composés de 10 Borders Collies, 1 kelpie, 1 bouvier des Ardennes et 2 bergers des Pyrénées.

Le parcours de 40 minutes environ était comme suit:

-Sortie de case, tris des 5 béliers; amené des 5 béliers dans la bétaillères, reprise des 30 autres moutons, croix en étant derrière, récupération de béliers, route, croisement de véhicule, stop 1, immobilisation, recherche à l'aveugle 140 mètres, passage difficile 2, Croix 2, Immobilisation au ratelier, recherche au râtelier, forêt stop 2, forêt le pont, reprise et stop 3 en descente, forêt et retour à la case d'arrivée.

Dans l'ensemble de beaux parcours sur des moutons habitués au chien de contact, ce qui a donné du fil à retordre à beaucoup de chiens de races Borders Collies.

C'est Flo à Claude Boulliot qui gagne ce concours en ne perdant aucun mouton. Il se qualifie pour le championnat de France 2017. Eco et Gayak finissent deuxième avec chacun un mouton perdu ce qu'il leur vaut la victoire (-5pts). Très beau parcous de Falco.

C'est autour d'un menu de fête que la soirée s'est finie avec de nombreux échanges d'opinions très intéressants.

Le dimanche, le parcours des niveau I durait environ 15 minutes avec des lots de 25 à 28 moutons sans gros béliers à cornes! 7 races de chiens étaient proposés! Des parcours plaisants, malgré des sorties et des retours de case parfois un peu difficile, ont démontré le potentiel en devenir de nombreux binômes pour les années à venir.

C'est Jaina à Eric Peeters qui s'en sort le mieux avec un parcours en toute décontraction et d'une belle fluidité. Hannibal à Lionel Aubry et I'am à Sharleen Fort ont démontré qu'il faudra compter sur eux les prochaines années.

Pour ma part, j'ai beaucoup aimé le parcours du Berger Allemand Goya à Gabrielle Tenud qui loupe sont excellent pour 1 point. Là aussi une équipe qui vaut la peine d'être vue en inter-races.

En niveau II, pour les brevet, un parcours technique où il fallait également faire son tri de moutons avec trois cornus minimum, a permis de voir si les chiens étaient résistant ou non sur la longueur du parcours. 4 races de chiens étaient représentés.

C'est Jet-set à Alexandra D'Arx qui gagne suivit de mon berger des Pyrénées Lumos, puis Iggins à Didier Guillaume.

J'ai beaucoup aimé le chien Faith à Nathalie Grime.

En conclusion, je remercie les concurrents ainsi que tous les bénévoles, la pastorale du Pied du Jura, les scouts et les sponsors qui nous ont permis cette belle fête.

Site du précédent concours 2015 CLIQUEZ-ICI